18 mois, ensemble

18 mois! 18 mois pour bébé mais aussi 18 mois pour maman. 

Oui mon fils a 18 mois, il est haut de 87,5 cm (!) , il est en pleine forme mais pas que! Y a une maman derrière tout ça.

18 mois que je suis maman. Je m'en félicite car c'était pas gagné. 

Il y a 18 mois en arrière, je ne réalisais pas vraiment ce qui était en train de se passer. Certes j'avais un bidon énorme que je voulais dégonfler au plus vite mais je ne savais rien encore de ce qui allait se passer par la suite.

Il y a 18 mois, je me voyais encore comme une jeune diplômée (alors que je l'étais déjà depuis 5 ans!) qui cherchait sa place dans le monde de la finance...

Aujourd'hui...

18 mois plus tard, je peux dire que j'ai trouvé ma place, peut-être provisoirement, mais pour l'instant je l'ai trouvé et j'y tiens: elle est là auprès de mon fils. 

Ce n'est pas de tout repos, c'est même pire que quand j'étais au bureau car aujourd'hui je n'ai plus vraiment le temps de m'asseoir, ne serait-ce que pour manger. (Avant j'avais pas le temps de manger mais j'étais assise mdr!). Je suis fatiguée, voire erreintée quelques fois car avec un bébé le moindre de geste du quotidien vu sa difficulté multiplié par 2 ou 3. Et le pire reste à venir car bientôt il va vouloir s'affirmer, piquer des crises de colères et nous voudrons peut-être doubler ce plaisir en mettant en route un 2e bébé... Mais aujourd'hui je n'ai pas envie de me concentrer sur tout ce qui ne va pas.

A coté de ça, je le vois grandir, s'épanouir, évoluer. J'ai pu voir tout les progrès qu'il a fait pendant ces 18 mois et je trouve ça magique. Oui magique, n'en déplaisent à celles et ceux qui trouverait ça "culcul" mais en 18 mois j'ai vu des choses que je n'ai jamais vu en 5 ans dans un bureau , ni ailleurs. Et il a bien des choses encore à voir. 

Le métier de maman au foyer me plaît jusqu'à présent, toutes les mères ne pourraient ou ne voudraient pas le faire, tout comme moi je ne pourrais pas travailler à l'extérieur et faire mon boulot de maman en rentrant le soir. Je n'en aurais pas la force physique et mentale. Aujourd'hui je sais que malgré les difficultés, j'ai fait le bon choix pour moi, pour mon fils et pour ma famille. Je remercie mon homme, SuperPapa, sans qui je ne pourrais pas exercer ce métier. 

Aujourd'hui je vois mon fils qui sautille de joie, mon mari qui me dit qu'il est heureux en famille (oui parce qu'à son boulot, c'est une autre histoire)... que dire de plus? que demander de plus?

Moi aussi je suis Heureuse.

(pourvu que ça dure...)

Happy

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site